Comment faire le bon choix ?

Quelles questions se poser pour trouver l’appareil de chauffage idéal?

Quel est le volume que vous souhaitez chauffer au sein de votre habitation ?

Vous devez tout d’abord définir quelles sont les pièces de votre habitation que vous souhaitez chauffer :

  • Le volume primaire soit à la pièce à vivre.
  • Le volume secondaire qui correspond aux pièces attenantes.

Les autres pièces de votre habitation bénéficient toujours de la chaleur du poêle mais nous vous déconseillons d’en tenir compte pour la définition de vos besoins (à moins que vous choisissiez un modèle canalisable).

La puissance de l’appareil est liée au volume à chauffer et à sa déperdition (varie selon le niveau d’isolation). Votre poêle doit pouvoir chauffer le volume de votre habitation de manière uniforme. Notez que les poêles à pellets sont adaptés pour fonctionner à puissance ralentie, contrairement aux poêles à bûches. Attention néanmoins à ne pas sous-dimensionner la puissance du poêle lorsque la pièce principale est petite.
Ces deux combustibles offrent de belles performances et aucun ne prend avantage sur l’autre. Pour choisir l’appareil adapté à vos besoins, il est nécessaire d’effectuer une analyse personnalisée. Nos devis sont gratuits, c’est le moment d’en profiter ! Contactez-nous.
Vous devez savoir que l’installation de votre poêle est réalisée avec un raccordement direct de l’air comburant sur le foyer (cf. Réglementation Thermique 2012).

Afin de raccorder l’air comburant, le poêle doit être muni d’une entrée tubulaire raccordable.

Si vous souhaitez utiliser votre poêle comme chauffage d’appoint, vous pouvez opter pour les modèles AIR qui sont plus économiques. Vous pouvez également opter pour ces modèles si le volume de votre habitation ainsi que son isolation et sa configuration s’y prêtent.

Les modèles EAU sont à choisir si vous utilisez votre poêle comme chauffage principal.

Comment installer un poêle à bois ou à granulés ?

Suivez la règle des 5 E

Orientez votre poêle de préférence vers un volume ouvert afin de profiter au mieux de la chaleur dégagée. Vous pouvez considérer de le placer à proximité d’un conduit de fumées mais il est toujours possible d’en créer un nouveau.
La performance de votre poêle est déterminée par la bonne évacuation des fumées. Il est donc indispensable de bénéficier d’un conduit de fumées adapté : hauteur, type, diamètre, etc.

Notre service technique collabore avec chacun de nos partenaires pour faire de chaque installation un modèle du genre.

Absolument rien ne doit empêcher les fumées de sortir librement du conduit de fumées. Votre poêle doit donc être situé en dehors de toute zone de surpression. Dans l’idéal, le tubage d’évacuation doit se trouver à 40cm au dessus du faitage (point le plus haut de votre habitation)
Il est également indispensable de respecter une certaine distance entre le poêle et les matériaux combustibles (ex. les plaques de plâtre cartonnées).
L’arrivée d’air, directe ou non, est indispensable à la fois pour la sécurité et pour le fonctionnement de la combustion.

Lorsque la puissance d’un poêle va jusqu’à 16kw, il faut une surface indirecte d’ouverture d’au moins 50cm². En cas d’entrée d’air directe dans le poêle, faites attention aux pertes de charge sur les longs parcours.

Et maintenant ?

Vous connaissez tout sur les poêles, il ne vous reste plus qu’à choisir le vôtre !

Poêles à granulés.
Poêles à bois.
Inserts.
Chaudières.

Un doute ou une question subsiste ? Contactez-nous, nous nous ferons un plaisir de vous répondre et de vous accompagner dans votre projet.

a03d3572623dca35543a767487c6f96e222222
Une question, un projet ? On vous rappelle sous 24h !